Prix ]pyblik[ Prijs 2014

Le Prix ]pyblik[ Prijs 2014 a été décerné le 5 février 2014 au projet “Walking Madou – St-Josse-ten-Noode (Suède 36) dans le cadre de la journée de l’espace public au Heysel à Bruxelles. Suite à la remise de cette première edition du prix, une publication a été etablie.

L’espace public est un lieu de rencontres, d’échanges et de soutien à la qualité de vie. Il joue un rôle central dans la vie urbaine : la qualité de son aménagement participe pleinement non seulement à la viabilité de la ville dense mais également à son attractivité. Ces enjeux sont particulièrement présents à Bruxelles, ville région au centre de l’Union européenne, où se posent des questions complexes pour l’espace public : son rôle structurant et métropolitain, sa multifonctionnalité et son accessibilité ainsi que ses bénéfices pour la nature urbaine mais aussi et surtout pour le citoyen bruxellois lui-même. En cela, la conception de l’espace public de la capitale mérite une attention toute particulière.

C’est pour cela que ]pyblik[ a souhaité mettre en place le Prix ]pyblik[ Prijs. Par une mise en évidence de la diversité et de la richesse des projets d’espaces publics et une valorisation des bonnes pratiques en Région de Bruxelles-Capitale, ce prix veut stimuler l’exigence de qualité des autorités locales et autres maîtres d’ouvrage en termes de conception d’espaces publics. Organisé en collaboration avec le Prix de l’Espace Public décerné par Steunpunt Straten, cette distinction s’adresse à tout maître d’ouvrage, concepteur ou réalisateur impliqué dans un projet d’espace public en Région de Bruxelles-Capitale.

Pour sa première édition en 2014, le Prix ]pyblik[ Prijs a pu compter 11 candidats, ce qui pour une ville de la taille de Bruxelles est sans conteste significatif du renouveau d’intérêt pour nos espaces publics.
Un jury indépendant, composé d’experts bruxellois et nationaux, s’est servi des critères de la « Déclaration pour un espace public de qualité » rédigée par ]pyblik[ (ci-dessous et disponible sur www.pyblik.brussels) afin de juger les différents projets sur les aspects essentiels d’une conception qualitative de l’espace public bruxellois. Trois projets ont ainsi été nominés au prix : le Parc Bonnenvie à Molenbeek (Suède 36 et associés), la Place de la Monnaie à Bruxelles Ville (Technum-MSA) et Walking Madou à Saint-Josse-ten-Noode (Suède 36 et associés).

Lors du Congrès de l’Espace Public, Dag Boutsen, membre du  jury, a décerné le premier Prix ]pyblik[ Prijs au projet « Walking Madou ». En interrompant temporairement le trafic automobile de la Chaussée de Louvain, les avantages et inconvénients d’une telle intervention ont pu être expérimentés. L’intervention était légère mais forte : une gigantesque zone piétonne teintée de peinture jaune. Ce type d’expérimentation temporaire des usages et des aménagements d’espace public est largement pratiquée aujourd’hui, Walking Madou illustre la façon dont un projet urbain peut être pensé de façon stratégique et structurante, tout en contaminant son entourage afin de devenir sujet de débat dans la ville.

Cette publication a pour objectif de mettre en avant cette première édition du Prix ]pyblik[ Prijs. Ceci en présentant les différents candidats au prix, puis en faisant un zoom sur le projet gagnant et son bureau. Finalement, une dernière partie est consacrée à un débat, porté par 4 experts de l’espace public à Bruxelles, sur la question des différents projets dits «de combats» qui ont été nécessaires pour améliorer les conditions d’espace public à Bruxelles.